Projets pédagogiques

Projet pédagogique de l'année 2015-2016

Scoutisme Unioniste Montalbanais

 

Projet Pédagogique 2015-2016

(Rédaction juin-juillet 2015)

 

 

Le Scoutisme Unioniste Montalbanais est une association renaissante. Elle a été fondée en 1997 mais n’a eu aucune activité ces dernières années.

Face à la demande de plusieurs parents et enfants potentiellement en âge de devenir éclaireurs (entre 12 et 14 ans), nous avons décidé de relancer ce groupe local, initialement avec une unité masculine de branche moyenne. Dès que l’opportunité se fera jour, d’autres unités (branche cadette, unité féminine branche moyenne) seront crées.

 

A ce jour nous avons 3 chefs bénévoles et une huitaine de garçons prêts à se lancer dès la rentrée scolaire 2015.

Par ailleurs, ce projet est soutenu par deux autres anciens scouts qui font parti du conseil d’administration.

 

Le SUM, a pour but de contribuer à la formation et l’éducation des jeunes, garçons et filles, selon les principes éducatifs de Lord Baden-Powell et des fondateur du scoutisme tel Samuel Williamson, tout en leur permettant de développer une spiritualité qu’ils ont librement choisie.

La direction du SUM est majoritairement de confession protestante et s’appuie sur les principes bibliques.

Durant l’année des moments de réflexion spirituelle, souvent autour de textes bibliques, seront organisés (et facultatifs). Cependant le SUM est avant tout ouvert d’esprit, tolérant et fraternel vis-à-vis de tous et de tous les peuples par le service de chacun. L’association est ouverte à tous, sans distinction d’origine, de race ou de croyance. Chacun peut y trouver sa place.

 

 

1. La nature des activités proposées :

 

Les activités de l’année seront bien entendu avant tout des activités scoutes, telles qu’elles ont étés définies par les fondateurs du scoutisme.

Elles se répartiront sur des week-end entiers (samedi 14H – dimanche 17H) ainsi que des soirées-matinées (samedi 20H – dimanche midi), en alternance, à raison d’une sortie toutes les trois semaines environ.

Les week-ends seront axés autour des techniques de campisme et de vie dans la nature en petits groupes. L’unité étant nouvelle et la plupart des enfants n’ayant jamais fait de scoutisme (un ou deux ont été louveteaux dans un autre mouvement scout), un grand travail sera à faire de façon progressive sur l’autonomie et l’apprentissage des techniques scoutes et de campisme. Un important accompagnement de la part des chefs sera donc nécessaire.

Durant ces week-ends, ces apprentissages seront répartis entre des moments « techniques » et des jeux à but pédagogique. Bien entendu, des jeux sportifs et ludiques trouveront leur place.

 

Nos objectifs principaux seront donc :

  • Développer l’individu dans toutes ses dimensions (physique, psychique, spirituelle) ;
  • Apprendre à vivre en groupe ;
  • Eduquer à la vie dans la nature.

Pour répondre à ces objectifs, nous organiserons diverses activités telles que :

  • Jeux divers en pleine nature (courses d’orientation, chasse au trésor, jeux de piste, jeux sportifs…) ;
  • Apprentissage des techniques scoutes (campisme, préparation de sa nourriture en camp, installation d’un camp scout – montage des tentes… fabrication de construction en bois et froissartage… – règles de vie en groupe, règle de sécurités, débrouillardise…) ;
  • Découverte de la nature (observation de la faune et de la flore, des étoiles, des éléments climatiques et météorologiques, adaptation au lieu, respect de l’environnement, randonnées pédestres, visites des villages et des curiosités locales, services auprès des propriétaires des lieux de camp, visite des fermes…) ;
  • Activités d’expression corporelle et artistique (musique, chant, danses, mimes…) ;
  • Temps spirituels (réflexion à partir d’un sujet d’actualité de la troupe et mise en perspective spirituelle en fonction des croyances de chacun, jeux de découverte biblique ou autre,…).

 

Dans le cadre de ce projet nous seront amenés, en plus des WE et sorties de soirée-matiné, à éventuellement faire des mini-camps fixes (3 nuitées) et des camps plus prolongés, en particulier durant les congés d’été.

 

 

2. La répartition des temps d’activité et de repos

 

Planning type d’une sortie de week-end :

Samedi :

14H : regroupement sur un parking ou lieu connu de Montauban, covoiturage, éventuellement avec l’aide d’un ou deux parents, vers le lieu de camp qui pourra être différent d’un week-end à l’autre.

15H : arrivée sur le lieu de camp, présentation au propriétaire, installation du campement (montage des tentes, préparation du lieu de cuisine, des lieux d’aisance…), stock de bois et d’eau… Temps libre (15 min).

16H30 : jeu ou temps scout.

18H : préparation du repas et de la veillée.

19H15: repas, vaisselle, rangement.

20H00 : temps libre, préparation au coucher (brossage de dents, toilette…).

20H30 : veillée.

21H30 coucher.

Dimanche :

8H : Lever, dérouillage.

8H30 : préparation petit-déjeuner.

9H00 : petit déjeuner, vaisselle, brossage de dents, toilette (Conseil des chefs éventuels).

10H : rassemblement, temps spirituel éventuel (5 min).

10H15 : jeu ou activité scoute.

11H30 : préparation du repas.

12H30 : repas, vaisselle, rangement.

13H30 : temps libre (30 min en hiver étendu à 1H minimum par temps chaud).

14H : jeu ou activité scoute.

15H30 : démontage du camp.

16H30 : départ.

17H : regroupement sur le même parking que celui du départ, fin du week-end.

 

Planning type d’une sortie de soirée-matinée :

Samedi :

20H : regroupement au local (situé dans un petit appartement prêté par la maison de retraite protestante[1], au centre ville de Montauban).

20H30 : repas tiré des sacs, pris en commun.

21H : rangement, préparation du coucher, brossage de dents.

21H30 : veillée ou activité scoute en intérieur.

22H00 : coucher.

Dimanche :

8H : lever, dérouillage, rangement (du lieu de couchage).

8H30 : petit déjeuner, vaisselle, rangement.

9H00 : rassemblement, suivant le temps, en extérieur (parc du cour Foucault) ou en intérieur (local ou maison de retraite protestante), jeu, animation pour les pensionnaires ou activité scoute.

10H15 : poursuite des activités ou présence voir participation au culte[2] de l’Eglise Réformée Evangélique de Montauban (Temple adjacent à la maison de retraite) ou dans une autre paroisse de Montauban (éventuellement d’une autre confession selon les éclaireurs que nous aurons et leurs demandes).

11H45 : retour au local, rangement.

12H15 : départ.

 

 

3. Modalités de participation de chacun :

 

Les éclaireurs seront activement encadrés par les chefs qui, progressivement, leur laisseront de plus en plus d’autonomie en fonction de leurs apprentissages et de leur évolution personnelle et de groupe.

Ils participeront à toutes les étapes des sorties :

  • installation du lieu de camp ;
  • montage des tentes ;
  • préparation des repas ;
  • rangement ;
  • fabrication de constructions en froissartage ;
  • préparation et participation aux veillées ;
  • responsabilisation en particulier des plus grands au moment du coucher… ;
  • propositions et préparation d’activités, de jeux… ;
  • préparation des temps spirituels et participation à ces temps ou aux offices religieux éventuels.

Les plus grand éclaireurs seront progressivement investis de responsabilités particulières jusqu’à créer le fonctionnement en petits groupes (patrouilles) typique des scouts.

 

 

4. Les modalités d’évaluation des activités

 

Les activités et la qualité des mini-camps seront évaluées au cours de réunion de la maitrise le soir et après les activités et lors du conseil des chefs (maitrise + chef(s) de patrouille quand il(s) aura(auront) été installé(s)).

 

Une évaluation de la progression individuelle est assurée par le suivi du carnet « Etapes » que chaque éclaireur reçoit lors de son arrivée à la troupe.

 

Quand la troupe sera suffisamment stable et que le système de patrouilles sera installé, des conseils de patrouilles seront organisés avec un retour au niveau de la maitrise lors des CDC.

 

Des CDC peuvent aussi être organisés en dehors des sorties habituelles si le besoin s’en fait sentir (soit pour évaluer certaines activités, soit pour en préparer d’autres, soit encore pour renforcer la responsabilisation et l’importance d’un nouveau chef de patrouille…).

 

Les chefs se réuniront aussi souvent que nécessaire en dehors des sorties.

 

 

5. Les caractéristiques des espaces utilisés :

 

Local au sein de la maison de retraite protestante de Montauban (voir plus haut) :

Ce local est constitué d’une pièce d’environ 25 m2, actuellement inutilisée. Des travaux sont en cours pour carreler cette pièce, remettre aux normes les installations sanitaires (WC, douche) qui y sont attenantes et y créer un espace spécifique de rangement ainsi qu’une kitchenette. Un accès est possible par l’intérieur de la maison de retraite, mais aussi par une porte indépendante donnant sur une ruelle (rue du jeu de paume). Elle est éclairée par une fenêtre unique mais suffisante. Un espace supplémentaire de rangement, d’environ 3 m2 est aussi disponible dans le parking fermé de la maison de retraite.

 

Les lieux de camping pour les WE :

Ils seront constitués essentiellement de domaines privés, bien entendu avec l’autorisation du propriétaire. A ce jour nous pouvons disposer de quelques lieux ayant pour caractéristiques principales d’être des terrains vallonnés et boisés (chênes, châtaigniers, tilleuls, peupliers, ormes…), avec des prairies ou des champs adjacents. Un de ces terrains se trouve chez un couple d’agriculteurs biologiques (élevage de volailles, brebis…) et peut permettre des activités de découverte de la ferme.

Sur tous ces terrains nous pouvons, selon les règles habituelles du respect de la forêt et des règles de sécurité, couper de petits arbres pour les installations éventuelles, et ramasser du bois mort pour faire du feu.

 

 

5. L’organisation et le fonctionnement de l’équipe éducative :

 

A ce jour, l’équipe éducative est composée de trois membres :

Emmanuel REPINGON, Chef de troupe (en cours de formation) - médecin psychiatre, praticien hospitalier.

Yann PLAZEN, Chef de troupe adjoint (Gilwell 3, BAFD) - BTS gestion et protection de la nature.

Mathias MARTINEZ, Chef de troupe adjoint (début de formation) – étudiant.

La maitrise est prête et même désireuse d’accueillir toute autre bonne volonté.

 

Les chefs se répartiront les tâches de préparation et d’activité selon leurs compétences et leurs qualifications propres[3]. Cette répartition sera rappelée voir modifiée si nécessaire lors d’une réunion préalable à chaque sortie.

Les échanges non formels par téléphone ou mail seront naturellement nombreux.

Chaque sortie donnera lieu à une préparation collégiale durant laquelle seront définies les activités, les jeux… ainsi que la répartition précise des tâches.

Une échange afin de faire le bilan de chaque sorti sera organisé (il pourra aussi correspondre au début de la préparation de la sortie suivante).

Ponctuellement, un ancien scout (membre du SUM), pourra intervenir dans un but spécifique : par exemple, intervention de Ruben SARTORI, membre du Conseil d’Administration, pour la réalisation technique de constructions en froissartage (M. SARTORI est menuisier).

 

 

 

Ce projet pédagogique doit être un élément de travail tout au long de l’année. Il est bon de l’avoir en tête en permanence et de le relire régulièrement.

On pourra s’y référer pour se rappeler de nos objectifs initiaux et évaluer la progression de l’unité.

 

 


[1] La maison de retraite protestante de Montauban est très active et nous prête avec plaisir ce local actuellement inoccupé et en travaux pour mieux nous accueillir. En contrepartie nous assurerons occasionnellement des services auprès des pensionnaires (chants, animations…). A noter que cette maison de retraite est installée dans un ancien couvent, disposant de 2 cloitres avec déambulatoires, cours intérieures et d’un parc de dimension moyenne avec un lieu de jeux pour les enfants, un petit élevage de poules, un lapin et un lama (dénommé Serge) !

[2] Dans le cas de la participation à un office religieux, les enfants ayant manifesté leur désir de ne pas être présents (directement ou leurs parents) soit pourrons quitter la sortie (avec leurs parents) soit seront pris en charge à part par un ou plusieurs responsables.

[3] En raison de leur situation géographique, Emmanuel et Yan se chargeront le plus souvent de la logistique (prévision des repas, achats des aliments, préparation du matériel). En raison de sa compétence médicale, Emmanuel assurera l’infirmerie. En raison de sa compétence en matière de protection de la nature, Yann développera tout particulièrement les activités de découverte de la nature. En raison de son jeune âge et de ses compétences sportives, Mathias sera en charge plus spécifiquement des activités et jeux sportifs, dont le dérouillage matinal. En raison de la jeunesse de la troupe, l’ensemble de la maitrise sera particulièrement vigilant à la sécurité, à l’hygiène, à l’ordre dans les camps... L’ensemble des chefs assurera la préparation des activités pédagogiques et scoutes, éventuellement en désignant pour chaque activité un référent selon ses envies et compétences.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 29/07/2015